La démarche qualité et certification

  • Qualité et sécurité des soins
  • Lutte contre les infections associées aux soins
  • Prise en charge de la douleur
  • Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition (CLAN)

Le souci permanent de la qualité et de la sécurité des soins !

Attaché à l’amélioration du service rendu aux usagers, le CHD impulse une politique qualité et gestion des risques, axée sur l’amélioration de la prise en charge des patients et de la sécurité des soins. La politique qualité s’affiche comme un axe fort du projet médical et du projet de soins.

• Placer l’usager au coeur des dispositifs d’amélioration des pratiques et promouvoir l’expérience patient.
• L’implication des représentants des usagers au sein de l’établissement, dans les instances et dans les projets développés dans l’établissement.
• L’accompagnement des pôles dans la mise en place des parcours de soins.
• La gestion des risques avec une analyse collective et pluridisciplinaire des pratiques pour garantir la sécurité des soins.

• Une Direction Qualité, Gestion Des Risques.
• Des vigilances organisées et coordonnées.
• Un coordonnateur médical de la gestion des risques associés aux soins.
• Une évaluation externe réalisée tous les 4 ans par la Haute Autorité de Santé (HAS).

Lutte contre infections associées aux soins (IAS)

Le Centre Hospitalier de la Dracénie est engagé de manière dynamique et depuis de nombreuses années dans la prévention et la lutte contre les Infections Associées aux Soins, participant à la qualité de la prise en charge du patient.

L’Infection est dite associée aux soins (IAS) ou infection nosocomiale, si elle apparait au cours ou à la suite d’un soin ou d’une hospitalisation et si elle était absente avant la prise en charge.

En cela l’établissement suit les orientations proposées dans le programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS)

Le dispositif de lutte contre les infections nosocomiales comporte :

✔ Un Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) : dans le cadre d’un programme annuel, il définit les actions à mener en termes de prévention, surveillance et formation en tenant compte des priorités nationales.

✔ Une Equipe Opérationnelle en Hygiène (EOH) : elle est chargée d’appliquer sur le terrain la politique et le programme définis par le CLIN.

✔ Un réseau de correspondants en Hygiène : soignants spécifiquement formés en hygiène, ils sont un relais de l’EOH dans les unités de soins

La mise en œuvre de la politique de maîtrise du risque infectieux du CLIN se traduit par l’organisation de la lutte contre les IAS qui comporte :

  • la prévention : élaboration, en collaboration avec les unités, de protocoles de soins selon les recommandations de bonnes pratiques.
  • la surveillance des infections (surveillance des infections du site opératoire, des bactéries multi résistantes, …).
  • la surveillance de l’environnement, air, eau, surfaces (locaux) et dispositifs médicaux,
  • la surveillance des situations à risque infectieux (cathétérisme, sondage vésical, …),
  • le signalement des IAS et leur investigation.
  • la formation des professionnels, et futurs professionnels (étudiants, élèves,…).
  • l’évaluation des moyens mis en œuvre, des pratiques, et de l’efficacité du programme d’action.
  • le conseil et l’assistance en interne et pour les établissements extérieurs.
 

Notre structure participe aux actions et échanges inter régionaux et nationaux permettant une vigilance forte sur la problématique du risque infectieux à l’hôpital.

Nous participons ainsi à l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins qui vous sont prodigués.

Lors de votre venue, afin de vous protéger et de protéger les autres patients de l’infection, des mesures d’hygiène pourront vous être demandées ainsi qu’à votre entourage.

Comité de Lutte contre la douleur (CLUD)

Ce comité institutionnel a pour mission de favoriser l’optimisation de la prise en charge diagnostique et thérapeutique des douleurs aiguës et chroniques et leur évaluation, quels que soient l’âge et la pathologie des patients. Il participe à la formation, l’information et la recherche dans ce domaine mais aussi à la rédaction de protocoles, revus régulièrement pour proposer au patient une prise en charge de la douleur optimale et individualisée. Nos équipes soignantes sont attentives à évaluer la douleur et proposer une stratégie de prise en charge pour la soulager, qu’elle soit médicamenteuse ou non médicamenteuse.

Tous sensibilisé à la douleur !

Dans cet établissement, nous veillons à prendre en charge votre douleur. Vous avez peur d’avoir mal… prévenir, évaluer ou soulager votre douleur, c’est notre engagement !

Les douleurs provoquées par certains soins ou examens : piqûres, pansements, pose de sondes, de perfusion, retrait de drains… Les douleurs parfois liées à un geste quotidien comme une toilette ou un simple déplacement…

Chaque personne est différente et nous sommes formés pour évaluer les différentes composantes de la douleur chez nos patients y compris les plus vulnérables (enfants, personnes âgées, mal ou non communicants…)

Le traitement de la cause de la douleur aiguë (colique néphrétique, fracture, cancer…) s’associe à une stratégie antalgique

Les douleurs après une intervention chirurgicale peuvent être soulagées par différentes techniques (péridurale, antalgique…)

Les douleurs chroniques comme le mal de dos, la migraine, l’arthrose ou la fibromyalgie qui nécessitent une prise en charge spécifique globale médicamenteuse et non médicamenteuse avec plusieurs professionnels.

 

Vous avez mal… votre douleur, parlons-en !

Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur ; il est possible d’en mesurer l’intensité. Pour nous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous indiquer “combien” vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10 ou en vous aidant d’une réglette. Dans le cas de patients non communicants, il existe des échelles d’hétéro évaluation que le soignant va mettre en place.

Prendre du temps en vous expliquant les soins que nous allons vous faire et leur déroulement ; en utilisant le ou les moyens les mieux adaptés, c’est aussi un moyen de diminuer le stress, moins se contracter et donc moins de douleur.

Les antalgiques sont des médicaments qui soulagent la douleur. Il en existe de différentes puissances. La morphine est l’un des plus puissants mais ce n’est pas la seule à être antalgique. D’autres méthodes non médicamenteuses sont efficaces et peuvent vous être proposées comme par exemple la relaxation, les massages, le soutien psychologique, la physiothérapie…

Votre participation est essentielle. Nous sommes là pour vous écouter, vous soutenir, vous aider…

Liaison alimentation

Le CLAN a été créé en 2006 au centre hospitalier de la Dracénie. Son objectif est de replacer l’alimentation et la nutrition comme facteurs essentiels du soin et de fédérer les professionnels autour de ce projet. Il participe par ses avis ou propositions à l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des patients et de la qualité de la prestation alimentation-nutrition. Il a des missions de conseil, d’impulsions d’actions et de formation des personnels et se réunit 4 fois par an.