Admission, formalités, frais

Attention : les séjours et les consultations à l’hôpital ne sont pas gratuits !

L’hospitalisation
Pensez à amener toutes les informations médicales en votre possession (carnet de santé, prescriptions des traitements en cours, carte de groupe sanguin, lettre du médecin traitant, radios, votre protocole de soins d’affection longue durée (ALD), ordonnances, résultats d’analyse, déclaration d’accident de travail…).
Dès votre arrivée pensez à :
– indiquer à l’infirmier(e) si vous suivez un traitement.
– envoyer à votre employeur un bulletin d’hospitalisation (demande à faire au bureau des entrées).

Admission programmée
Vous devez procéder à une pré-admission dès que la date de votre hospitalisation est fixée par le médecin qui vous aura remis votre passeport d’hospitalisation composé d’un volet administratif et d’un volet médical. Le volet administratif indique les modalités de prise en charge ainsi que les formalités administratives à accomplir pour faire votre pré-admission aux guichets du bureau des entrées situés dans le hall central d’entrée de l’établissement au rez-de-chaussée.

Venues répetées (séances et hospitalisations de jour)
En cas d’hospitalisation répétée en hôpital de jour, les formalités administratives d’admission sont effectuées une seule fois lors de la première admission. Le bureau des entrées devra néanmoins être informé de tout changement relatif à votre adresse, droits et identité.

Admission en urgence
Le service des urgences dispose d’un accueil administratif qui vous permettra de remplir toutes les formalités administratives décrites ci-dessous.

Formalités
La gestion administrative du dossier de la personne hospitalisée est assurée par le bureau des entrées localisé au rez-de-chaussée du bâtiment central, ouvert au public du lundi au vendredi de 8h à 18h (Tél. : 04 94 60 55 69 jusqu’à 18h). Le personnel se chargera de faire valoir vos droits pour la prise en charge des frais d’hospitalisation auprès des organismes concernés au vu des pièces justificatives suivantes :
– votre carte d’identité, passeport, livret de famille ou carte de séjour.
– un justificatif de domicile de moins d’un an : facture d’eau, d’électricité, de téléphone fixe ou portable… (facultatif).
– votre carte vitale à jour ou à défaut l’attestation papier de droits ouverts auprès d’un organisme d’assurance maladie. Le bureau des entrées est équipé d’une borne de mise à jour qui permet d’actualiser, de lire et d’intégrer les données de votre carte vitale dans le logiciel de facturation de l’établissement.
– votre carte d’affiliation à votre assurance complémentaire santé (mutuelle) en cours de validité.
– pour les bénéficiaires de la C.M.U (Couverture Maladie Universelle) l’attestation d’affiliation en cours.
– pour les accidents de travail (AT) : le triptyque d’accident du travail délivré par l’employeur.
– pour les ALD : vous munir du protocole de soins établi par votre médecin à chaque venue.

       • Pour les personnes de nationalité étrangère
1) Vous travaillez en France : votre carte de séjour, et selon votre situation, les mêmes documents que les ressortissants français.
2) Vous ne travaillez pas en France, et vous êtes ressortissant de l’Union Européenne (UE) : votre passeport, votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou certificat provisoire de remplacement (CPR).
3) Vous ne travaillez pas en France, vous êtes ressortissant de l’UE et vous avez des soins programmés pour raisons médicales : votre passeport, votre formulaire E112 ou votre carte européenne d’assurance maladie.
4) Vous ne travaillez pas en France et vous n’êtes pas ressortissant de l’UE : votre passeport, le règlement de l’intégralité des frais vous sera réclamé. Dans certains cas, et sous réserve d’un accord écrit, la prise en charge des frais pourra être faite sur présentation d’une carte d’assurance privée (Europ Assistance, SOS International,…).

       • Avant et après un accouchement
Pendant les heures de fermeture du bureau des entrées (avant 8h le matin et après 18h du lundi au vendredi, samedi, dimanche et jours fériés), présentez-vous directement, aux urgences, munie de la feuille de suivi de la maternité.
Suite à votre accouchement présentez-vous au bureau des entrées du lundi au vendredi entre 9h30 et 18h pour établir le formulaire « déclaration de naissance ». Cette démarche doit être impérativement effectuée dans les 5 jours suivant la naissance de votre enfant. Le samedi matin présentez-vous aux urgences entre 8h et 12h munie des 2 pièces d’identité (celle du père et celle de la mère) ou (et) du livret de famille. Pour les couples non-mariés, l’attestation de reconnaissance de l’enfant établie par la mairie.

Pour préparer ma valise à la maternité

Frais d’hospitalisation

En règle générale, ils sont pris à 80 % par votre régime d’assurance maladie. Reste à votre charge le ticket modérateur (20 %) couvert, le cas échéant, par votre mutuelle. Le jour de sortie, seul sera dû le
forfait journalier de 18 euros.
Le forfait journalier représente votre participation financière aux dépenses d’hébergement que vous
auriez normalement supportées que vous soyez ou non à l’hôpital. Que vous bénéficiez d’une prise en charge à 80 % ou à 100 %, vous devrez le payer. Il sera éventuellement pris en charge par votre mutuelle si votre contrat en prévoit le remboursement. Le forfait journalier est dû le jour de sortie pour un retour à domicile.
La prise en charge par l’assurance maladie est totale (100 %) dans les cas suivants :
> Séjour en rapport avec un accident de travail ou une maladie professionnelle.
> Séjour en maternité à compter du 1er jour du 6ème mois de grossesse.
> Pour les pensionnés de guerre. (Article 115)
> Les nouveaux-nés hospitalisés dans les 30 jours suivant la naissance.
> Si vous êtes atteint d’une affection longue durée (ALD) et que l’hospitalisation est en rapport avec celle-ci.
> Si vous avez subi une intervention chirurgicale et que le montant des actes est égal ou supérieur au
seuil monétaire de 120€ (participation forfaitaire de 18€ à votre charge ou à celle de votre mutuelle).
Le jour de votre sortie :
N’oubliez pas de passer par le bureau des entrées pour effectuer vos ultimes formalités :
Communiquer les documents manquants pour votre prise en charge.
Régler le cas échéant les frais afférents à votre hospitalisation.
Obtenir un bulletin de situation.

Votre identité
Grâce à la vigilance de tous les professionnels, l’erreur d’identité est exceptionnelle, mais elle peut cependant se produire. Pour limiter au maximum ce risque d’erreur, les agents ont pour consigne de vous demander une pièce d’identité lors de votre enregistrement administratif, et de vérifier votre identité avant tout acte de soin. Ne soyez donc pas étonné(e) d’être questionné(e) souvent sur votre nom, votre prénom et votre date de naissance. Pour réduire encore le risque de survenue d’une erreur
d’identité, l’établissement utilise également des bracelets d’identification. Un bracelet vous sera donc posé avec votre accord. Sachez que le bracelet d’identification est systématiquement posé en pédiatrie ainsi que pour un examen ou une intervention au bloc opératoire.