Coordination Hospitalière des Prélèvements d’Organes et de Tissus (CHPOT)

Responsable : Dr Riyad FARHAT

Prélèvements d’organes et de tissus
Des milliers de malades en France ont besoin d’une greffe d’organes ou de tissus pour espérer survivre ou simplement mieux vivre. Seul le prélèvement rend possible cette greffe. En France, la loi considère que tout le monde est présumé donneur. Si l’on est opposé au don d’organes et de tissus, il faut le dire à ses proches ou s’inscrire sur le registre national des refus géré par l’Agence de la Biomédecine.
Dans les faits, avant d’entreprendre tout prélèvement, l’équipe de coordination hospitalière de prélèvement consulte le registre national de refus afin de s’assurer que le défunt n’y est pas inscrit.
Dans ce cas, les proches seront interrogés pour savoir si le défunt s’était exprimé à ce sujet. Pour faire respecter sa propre volonté et pour être sûr de respecter celle des autres, il est donc indispensable d’en avoir parlé clairement autour de soi.

Une Coordination Hospitalière des Prélèvements d’Organes et de Tissus a été mise en place au sein de l’établissement. Une infirmière coordinatrice est à votre disposition au 04 94 60 56 68.